Visuel du bouquet de services académiques

Conseillers principaux d'éducation

Au B.O. du 22 octobre : le Prix 2016 "Non au harcèlement"

Le prix « Non au harcèlement » invite les enfants et adolescents à réaliser une affiche ou une vidéo de prévention du harcèlement, dans le cadre du plan de prévention de leur établissement.

Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. À l’école, elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Les trois caractéristiques du harcèlement en milieu scolaire sont la violence (c’est un rapport de force entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes), la répétitivité (il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période) et l’isolement de la victime. Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques (notamment apparence physique, orientation sexuelle, handicap, appartenance à un groupe social particulier).

Depuis 2012, une politique de prévention et de lutte contre le harcèlement en milieu scolaire a été mise en place par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. La recherche internationale a en effet démontré les conséquences très négatives du harcèlement entre pairs sur les trajectoires scolaires, sociales et personnelles des élèves.

La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République et la circulaire n° 2013-100 du 13 août 2013 font de la lutte contre le harcèlement une priorité. Ainsi que le rappelle l’article L.111-1 du code de l’éducation, le service public d’éducation, en effet, « veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. » « (Il) fait acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains (...) ». Les programmes de l’enseignement moral et civique prévoient également que cette notion est abordée en cycles 2 et 3.

La politique de lutte contre le harcèlement menée par le ministère repose sur quatre axes : sensibiliser, prévenir, former et prendre en charge. Le site Internet dédié à cette campagne (http://www.education.gouv.fr/nonauharcelement/) promeut une approche systémique du harcèlement, qui peut être efficacement combattu par la méthode climat scolaire (https://www.reseau-canope.fr/climatscolaire/accueil.html). Cette approche globale, proposant une action conjointe sur les sept facteurs d’amélioration du climat scolaire, repose sur une responsabilité et une démarche collectives. Elle doit notamment conduire à l’inclusion des élèves dans les plans de prévention du harcèlement et à leur pleine participation à des actions de sensibilisation.

Le ministère organise donc pour la troisième année consécutive le prix « Non au harcèlement » en partenariat avec la mutuelle MAE. Ce prix constitue un temps et un champ d’action privilégié pour travailler sur le harcèlement avec les élèves.

Vous trouverez au lien ci-contre (colonne de droite) la circulaire relative au Prix 2016 et les modalités de participation.

Mise à jour : 29 octobre 2015