Visuel du bouquet de services académiques

Conseillers principaux d'éducation

Sommaire

Sécurité : ce qu’il faut retenir

Comme rappelé par le Ministère de l’Éducation nationale, la sécurité des établissements scolaires, des élèves et des personnels est l’une des priorités de la rentrée scolaire 2017-2018. Une problématique que doivent avoir en tête les conseillers principaux d’éducation qui contribuent activement à l’organisation de la vie des élèves dans les collèges et lycées et mettent tout en œuvre pour garantir leur sécurité.

Au mois d’avril dernier, le Ministère de l’Éducation nationale a publié uneInstruction relative au renforcement des mesures de sécurité et de gestion de crise applicables dans les écoles et les établissements scolaires ainsi que des Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère de l’Éducation nationale. Ces consignes ont été réaffirmées et mises à jour pour la rentrée scolaire 2017-2018. En voici les points essentiels à retenir.

 Les principales recommandations :

  • L’accueil à l’entrée des écoles et établissements scolaires doit être assuré par un adulte.
  • Un contrôle visuel des sacs peut être effectué.
  • L’identité des personnes étrangères à l’établissement doit être systématiquement vérifiée.
  • Durant l’année scolaire, chaque établissement scolaire doit réaliser trois exercices de sécurité, dont un avant les vacances de la Toussaint qui doit être prioritairement l’exercice "attentat intrusion".
  • Une attention particulière doit être portée aux abords de l’établissement, en évitant tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves.
  • En lycée, des zones spécifiques peuvent être aménagées dans les espaces extérieurs au sein des établissements scolaires pour éviter que les élèves sortent pendant la journée.
  • Le stationnement des véhicules doit être limité aux abords de l’établissement.
  • Il est essentiel d’être vigilant aux horaires d’entrées et de sorties afin de contrôler au mieux les flux d’élèves. Il est nécessaire d’éviter que les élèves attendent l’ouverture des portes de l’établissement sur la voie publique.
  • Il est demandé à chacun de signaler tout comportement ou objet suspect.
  • Chaque établissement doit vérifier l’efficacité et la connaissance par l’ensemble des personnels de son plan particulier de mise en sûreté (PPMS) ainsi que des mesures spécifiques à prendre en cas d’intrusion.

Retrouvez ces mesures en cliquant sur l’infographie disponible dans le Portfolio en dessous de l’article.

 Des outils pour la communauté éducative

Outre les éléments essentiels détaillés ci-dessus, le site du Ministère de l’Éducation nationale revient également sur les différents niveaux du plan VIGIPIRATE et propose une infographie destinée à l’ensemble de la communauté éducative et intitulée "Sécurité dans les établissements scolaire : les bons réflexes à avoir". Un encadré revient également sur la question des sorties scolaires ainsi que des voyages à l’étranger. Pour finir, d’autres guides de bonne pratique sont à télécharger sur le thème des attentats ou encore à destination des parents d’élèves.

 Développer une culture commune de la sécurité

La sécurité et la vigilance sont l’affaire de tous. La mise en place de ces mesures nécessite la coopération de l’ensemble des membres de la communauté éducative. En tant que chef de service de l’équipe de vie scolaire, le conseiller principal d’éducation est directement concerné par la problématique de la sécurité. Il doit contribuer à organiser les conditions de vie des élèves dans l’établissement et être particulièrement vigilant en ce qui concerne notamment la gestion des flux d’élèves ou encore l’accueil de ces derniers au sein de l’établissement.

Mise à jour : 20 septembre 2017

Portfolio