Visuel du bouquet de services académiques

Conseillers principaux d'éducation

Réunion de bassin "Oise orientale" (Mai 2016)

Les C.P.E. du bassin "Oise orientale" se sont réunis le mercredi 04 mai 2016 (matin) au lycée Mireille GRENET à COMPIEGNE pour un échange de pratiques autour du thème de la "vie lycéenne".

En préambule les animateurs du bassin "Oise orientale" souhaitent remercier Monsieur Bruno REVELLE, Proviseur du lycée Mireille GRENET de COMPIEGNE pour avoir accueilli ce module d’échanges de pratique.

La matinée à été consacrée aux échanges de pratiques sur le thème de la vie lycéenne. Cette thématique, qui s’adresse plus particulièrement aux collègues CPE exerçant en lycée, a fait l’objet d’une ouverture aux collègues qui exercent en collège.

La démarche des animateurs de bassin était de favoriser la liaison collège/lycée dans la perspective de la vie citoyenne de l’élève. Afin d’enrichir les échanges qui ont été les nôtres, les animateurs du bassin ont eu le plaisir d’accueillir notre collègue Isabelle FERRERA en qualité de délégué académique à la vie lycéenne (DAVL).

Isabelle FERRERA a d’abord introduit son propos en présentant les textes qui réglementent aujourd’hui l’expression de la vie lycéenne. Nous avons pu ainsi échanger sur plusieurs points.

Dans un premier temps, nous nous sommes attachés au CVL et en particulier sur les modalités de l’organisation des élections. Isabelle FERRERA indique que l’élection des CVL s’organise lors de la semaine de l’engagement.

Les collègues de lycées précisent que le premier défi à relever est de pouvoir travailler en amont sur l’engagement citoyen. Il est en effet essentiel de travailler sur l’émergence des candidatures lycéennes.

Dans cette perspective, les collègues exerçant dans les collèges pour lesquels un CVC a été créé relèvent que les candidatures sont généralement spontanées. Les collègues indiquent par ailleurs que les élèves scolarisés en classe de 3ème, élus dans le cadre du CVC, se montrent particulièrement intéressés pour poursuivre leur engagement au lycée.

Dans un second temps, outre le CVL, l’intervention d’Isabelle FERRERA s’est ensuite attardée sur la MDL. Il est rappelé que la MDL doit être instituée dans chaque lycée. Une MDL qui fonctionne contribue de façon essentielle à la vie lycéenne. Chacun est invité à apporter son regard et son expertise sur le fonctionnement de leur MDL.

Après avoir rappelé le corpus réglementaire en vigueur relatif aux instances lycéennes et aux modalités d’expression de celles-ci. Isabelle FERRERA nous a présenté les évolutions à venir en matière d’engagement lycéen. En effet la parution de prochains textes réglementaires viendra renforcer davantage l’engagement lycéen et notamment la question de la représentativité lycéenne au sein des instances de l’EPLE et en particulier le CA.

Dans un troisième temps, Isabelle FERRERA a proposé aux collègues d’ouvrir les échanges sur la nécessité d’une liaison collège/lycée en matière d’engagement citoyen.

Les collègues indiquent qu’il apparaît judicieux de développer cette liaison sur le thème de l’engagement citoyen. Dans les collèges où un CVC a été créé, il apparaît que les élèves ont su s’emparer de cette nouvelle modalité d’expression de leur « citoyenneté scolaire ». Ainsi les élèves souhaitent prolonger cette expérience au lycée. Il est alors évident que les échanges entre les CVC et les CVL sont à encourager.

Nonobstant la création des CVC, il est remarqué que la liaison collège/lycée en matière d’engagement citoyen reste encore à développer. Bien que les collègues assurent une liaison collège/lycée en matière de suivi de l’élève, il est constaté que les autres initiatives sont à développer. Il est rappelé que le dispositif « école ouverte » peut constituer un levier d’action intéressant en favorisant par exemple la connexion CVL/CVC.

Après avoir brossé un bref état des lieux, les échanges se focalisent sur les enjeux de la liaison collège/lycée en matière d’engagement citoyen.

Bien entendu, la mise en place des CVC permettent aux collégiens de s’approprier une instance qu’ils ne découvriront plus au lycée. Cela permettra assurément d’étayer les actions de sensibilisation afin de favoriser l’émergence des candidatures pour les CVL en début d’année scolaire.

Outre l’émergence des candidatures, un autre aspect constitue un enjeu. Il s’agit de favoriser l’émergence d’actions conjointes entre les CVC et le ou les CVL d’un même « bassin de formation ».

Si les enjeux de la liaison collège/lycée demeurent essentielles, les collègues ne manquent pas de souligner l’existence de certaines difficultés.

L’une d’elles se révèlent dans l’engagement des adultes de l’établissement afin d’accompagner les élèves dans l’exercice de leur engagement citoyen. Qu’il s’agisse du lycée ou du collège, ce constat est établi. Hormis la participation de quelques adultes, force est de constater que l’accompagnement de l’élève dans l’exercice de sa citoyenneté scolaire n’est pas une priorité pour les adultes. Ainsi les CVL, MDL et leurs correspondants au collège, CVC et FSE peinent parfois à exister. Par conséquent, il est constaté que la dynamique de la citoyenneté scolaire doit trouver un écho certain dans le cadre plus global de la politique éducative de l’établissement.
Une autre difficulté doit ensuite être dépassée. Il s’agit ici pour chaque CPE de s’engager dans la mise en œuvre de cette même politique éducative. Le référentiel de 2013, relayée en cela par la nouvelle circulaire de mission de 2015 incitent chacun d’entre nous à se positionner dans cette perspective.

Cette perspective doit pouvoir s’inscrire dans l’action de certains leviers.

La liaison vie collégienne/vie lycéenne pourrait trouver ainsi un terrain d’expression dans le cadre d’un projet. La dynamique de projet est appropriée dans cette perspective. Le lycée peut alors être le support d’un projet X qui permettrait à des collégiens « d’entrer » dans la sphère lycéenne. Il peut s’agir d’un projet éducatif à dimension citoyenne, culturelle ou artistique.

Un autre levier d’action consiste à favoriser l’émergence d’inter CVL/CVC. Cette action peut alors trouver une déclinaison autour de l’accompagnement des élus collégiens par des élus lycéens par exemple.

Dans le cadre de ce module d’échanges de pratiques relatif à la vie lycéenne, l’ensembles des CPE ont pu échanger sur leur expertise dans le domaine de l’exercice de la citoyenneté scolaire de l’élève.

La problématique d’une liaison vie collégienne/vie lycéenne est d’actualité. Les enjeux sont à la hauteur des difficultés. Ceci étant les CPE peuvent et doivent se saisir de cette problématique afin d’accompagner les élèves dans l’exercice de leur citoyenneté scolaire.

En conclusion, nous remercions notre collègue Isabelle FERRERA en qualité de DAVL qui a su répondre avec gentillesse et professionnalisme aux attentes qui étaient les nôtres.

Mise à jour : 8 juin 2016