Visuel du bouquet de services académiques

Conseillers principaux d'éducation

Réunion de bassin "Laon Hirson" (Mars 2016)

Compte-rendu de la réunion des Conseillers Principaux d’Éducation du bassin "Laon Hirson", organisée au Lycée Pierre MECHAIN à LAON (02) et animée par Monsieur SORANO, Proviseur, sur le thème du "C.P.E. Conseiller Technique du Chef d’établissement".

Les Conseillers Principaux d’Éducation du bassin "Laon Hirson" se sont réunis le mercredi 16 mars au Lycée Pierre MECHAIN à LAON pour une demi-journée de travail sur le thème du "C.P.E. Conseiller Technique du Chef d’établissement". Monsieur SORANO, Proviseur du lycée CONDORCET à SAINT-QUENTIN (02) a été convié par les animateurs des bassins à intervenir. Une douzaine de C.P.E. ont répondu présents à cette occasion.

Accueil

Après un tour de table pour les présentations, la réunion commence par un rappel de la journée de travail du 9 mars 2016 qui a également eu lieu au Lycée Pierre MECHAIN avec les collègues C.P.E. du bassin "Sud Aisne".

Intervention de Monsieur SORANO

Monsieur SORANO, tout en évoquant son parcours professionnel, rappelle l’importance de la place du C.P.E. dans un établissement scolaire, pour accompagner chacun des élèves vers la réussite.

Il souligne l’importance du Projet Vie Scolaire qu’il faut ajuster au fil des années en fonction des différents axes du Projet d’établissement et du contrat d’objectifs de l’établissement. Le Projet Vie Scolaire (PVS) doit être variable selon la nature et le lieu de l’établissement. Le PVS doit être coordonné par le C.P.E. mais partagé avec les enseignants et porté par le Chef d’établissement.

La notion de conseiller technique se développe car les exigences institutionnelles sont des exigences de performances scolaires. Le Chef d’établissement doit lui aussi rendre compte de ses résultats auprès du Directeur Académique et mettre en œuvre la lettre de mission qu’il signe pour une durée de trois ans.

Dans le cadre de la Vie Scolaire, les performances attendues sont quantifiables sur le décrochage scolaire, les punitions et sanctions scolaires…et le C.P.E. devient le conseiller technique en devenant force de proposition dans ces domaines. Exemple : comment faire baisser le nombre de conseil de discipline, que mettre en place comme solutions alternatives ou encore comment faire baisser le nombre d’exclusion de cours pour « raccrocher » les élèves...

Pour jouer pleinement son rôle de conseiller technique auprès du chef d’établissement, Monsieur SORANO souligne l’importance de la tenue hebdomadaire d’une réunion de service qui regroupe l’ensemble des cadres, responsable de service. Tout le monde doit se sentir concerné par ce qui se passe dans l’établissement.

Le C.P.E. doit éclairer et participer à la gouvernance générale de l’établissement, il doit pouvoir apporter son expertise. Une expertise et un rôle de conseil que le C.P.E. doit également avoir au quotidien pour éclairer sur la connaissance globale de l’élève car le C.P.E. a des éléments de terrain que d’autres n’ont pas.

Conclusion

Monsieur SORANO souligne l’importance du positionnement du C.P.E. comme conseiller technique. Le C.P.E. doit prendre toute sa place dans la logique participative de gouvernance de l’établissement.

Mise à jour : 2 mai 2016