Visuel du bouquet de services académiques

Conseillers principaux d'éducation

Vous êtes ici : Accueil > Lectures et conférences >

Rapport UNICEF 2014

Najat VALLAUD-BELKACEM, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a pris connaissance du rapport de l’UNICEF, paru ce jour, sur les adolescents en France. Concernant spécifiquement l’Éducation nationale, le rapport fait état du fait que "l’école remplit sa mission pour neuf enfants sur dix" et que 86% des élèves s’y sentent en sécurité.

Les difficultés, dont fait mention le rapport, confirment le constat réalisé par le ministère de l’Éducation nationale. Il conforte la nécessité de la poursuite et de l’approfondissement des actions menées par le ministère, dans la mesure où les établissements scolaires sont un lieu de vie quotidien des adolescents.

Le bien-être des enfants à l’école est fondamental. L’école est un lieu protecteur, d’apprentissage, d’émancipation, de construction de soi et d’épanouissement. La loi de refondation de l’Ecole de la République du 8 juillet 2013 fait ainsi de la lutte contre toutes les formes de harcèlement une priorité pour chaque établissement scolaire.

Une délégation ministérielle de lutte contre les violences scolaires, confiée à Eric DEBARBIEUX, a été créée dès le 12 novembre 2012. Elle mène une campagne permanente intitulée « Agir contre le harcèlement ». Dans ce cadre, le site www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr met à disposition des enfants, des parents et des professionnels de l’éducation des informations, des fiches pédagogiques et des conseils d’orientation. De nombreuses actions de communication sont menées. Un numéro de téléphone dédié aux victimes et aux témoins de harcèlement a été mis en place pour leur apporter soutien et conseils : 0808 807 010.

Par ailleurs, dans toutes les académies, les "équipes mobiles de sécurité" mènent quotidiennement des actions de prévention des violences (harcèlement, cyber harcèlement, toxicomanie etc.) et de formation à destination des adultes.

Enfin, la réforme sur l’évaluation des élèves, qui sera prochainement engagée, tiendra compte de la peur de ne pas réussir assez bien à l’école. L’évaluation n’est pas une sanction. L’évaluation est un outil au service de l’acquisition des compétences et de la progression des élèves.

La Ministre sait pouvoir compter sur le professionnalisme et la mobilisation des équipes de l’Éducation nationale pour contribuer à améliorer le climat scolaire et faire reculer le mal-être de ces jeunes.

UNICEF format JPEG - 254.4 ko
UNICEF
Mise à jour : 2 octobre 2014